lettreinfo326

Comme disaient les Shadoks, « il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries, que de mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. » C’est certainement pour cette raison que les médias français se focalisent sur l’affaire Benalla depuis la fin de la coupe du monde… Voilà c’est dit, nous pouvons passer maintenant à ce qui nous intéresse vraiment, à savoir ce qui se passe dans le monde.

La semaine écoulée aura été riche en rebondissements. Après avoir menacé de taxer la totalité des importations chinoises sur le sol américain, soit 500 milliards de dollars, Donald Trump semble avoir trouvé un terrain d’entente avec l’Europe sur une possible négociation afin de limiter l’escalade des tarifs douaniers entre les deux continents. En contrepartie d’un engagement de l’Union Européenne à accroître les importations de gaz et de soja américains, les Etats-Unis devraient suspendre toute nouvelle surtaxe et mettre entre parenthèses la menace de 25% de droit de douane sur les importations d’automobiles européennes. Affaire à suivre dans les prochaines semaines, d’autant que les chinois n’ont probablement pas dit leur dernier mot. A ce titre, notons que le Renminbi poursuit sa dépréciation qui atteint désormais 6% sur les 6 dernières semaines.

Les indicateurs macroéconomiques varient en fonction des zones, tandis que l’économie canadienne semble bien se porter, avec des ventes au détail en forte progression sur le mois de mai (+1.4%) et des chiffre d’inflation stables pour le mois de juin, la France publie un PIB pour le second trimestre qui ne laisse pas transparaître d’ « effet coupe du monde ». Pas de surprise du côté de la Banque Centrale Européenne qui a laissé ses taux inchangés ce jeudi, et maintenu les propos tenus lors de sa dernière réunion.

Du côté des résultats d’entreprises, tandis que les résultats de Microsoft ajoutaient 32 milliards de dollars à la capitalisation de la société, dépassant désormais les 800 milliards, le titre Facebook quant à lui dévissait ce jeudi suite aux propos de Mark Zuckerberg sur la hausse des coûts de la sécurité informatique, ôtant au passage près de 125 milliards de capitalisation au titre. Cette baisse en capital est la plus forte enregistrée depuis celle d’Intel en l’an 2000, qui avait alors effacé 90 milliards de valorisation. Anecdote intéressante, M. Zuckerberg a ainsi perdu en une journée la bagatelle de 16 milliards de dollars soit l’équivalent de la 81ème fortune mondiale. Amazon a publié des résultats de bonne facture, notamment dans le Cloud avec sa filiale AWS (Amazon Web Services). Le géant de l’internet domine littéralement ce créneau et pèse à lui seul plus que ses quatre plus grands concurrents réunis : Microsoft, IBM, Google et Alibaba.

Ne pas oublier ce vendredi soir la plus longue éclipse lunaire du siècle, avec la planète Mars en opposition (elle sera juste à côté de la Lune), au plus près de la Terre depuis 2003. Ajoutez à cela la chance d’observer les Perséides qui embrasent le ciel depuis quelques jours, et vous devriez avoir un magnifique spectacle entre 21h30 et 23h.