C’est parti. La saison des résultats du 3ème trimestre a débuté sous les meilleurs hospices. Des sociétés comme LVMH et Publicis en France, et SAP en Europe ont ainsi  vu leur cours de bourse s’apprécier après leur annonce. Il faut souligner que notre champion français et leader mondial du luxe a révélé une croissance organique de ses ventes de 20% sur un an, toujours tirée par les États-Unis (23%) et l’Asie hors Japon (+29%). Par répercussion, les autres titres du secteur (Hermès et Kering) en ont profité. Ces chiffres sont rassurants et expliquent, en partie, la bonne tenue des marchés cette semaine. Pourtant, rien n’est joué car, pour le moment, seuls les bons élèves sont passés au tableau. Dans la problématique actuelle de hausse des prix des matières premières, Il est encore trop tôt pour affirmer si toutes les sociétés seront en mesure de maintenir leurs marges ces prochains mois. Les cancres n’ont sans doute pas encore rendu leur copie !

(…)

Analyse