Comme toutes les fins d’année, l’emploi du temps des familles est bien chargé. Après avoir dégusté leur traditionnelle dinde de 13 kilos la veille, les Américains vont commencer leurs achats de Noël ce vendredi de « Black Friday », en se ruant dans les magasins ou sur internet pour profiter des supers promotions.  Les Européens ne festoient pas encore, mais seront épris également d’une fièvre acheteuse similaire pour initier leurs emplettes. En France, on devrait trouver de beaux présents sous le sapin, puisque 160 milliards d’euros dorment sur les comptes courants. À moins que les difficultés de la chaîne d’approvisionnement mondiale ne privent nos enfants de leurs futurs jouets préférés. Pour les faire patienter, ils vont commencer à ouvrir quotidiennement une case de leur calendrier de l’Avent dès ce dimanche 28 novembre. Une surprise les attendra chaque jour. En caricaturant, les investisseurs devraient subir à peu près le même rythme d’évènements inattendus avant les fêtes.

(…)

Analyse