Qui l‘eût cru le 24 février 2022, le jour de l’invasion en Ukraine ? Malgré le choc géopolitique, énergétique, inflationniste et monétaire provoqué par ce conflit, la bourse de Paris a retrouvé, ce jeudi 12 janvier, son niveau d’avant, hors détachement des dividendes. Pourtant les risques persistent et les incertitudes demeurent quant à l’issue des évènements. Ce qui a vraiment changé, et qui explique l’attitude des investisseurs, c’est l’amélioration de ces facteurs disruptifs.

(…)

Analyse